English version

Hyperclean > bio

Hyperclean est d’abord le projet musical de Frédéric Jean, jeune toulousain de 27 ans. Frédéric commence à composer ses premières chansons en 1994. A cette époque il commence aussi à prendre des cours de théâtre à Toulouse. Avec la chanson, le théâtre est devenu sa deuxième passion. Ainsi il exercera en tant que machiniste dans différents théâtres et devient comédien à la Petite Pierre, scène installée dans le Gers. Parallèlement Frédéric joue régulièrement ses compostions et des reprises dans différents cafés de la région toulousaine. Fort d’un répertoire de plus en plus consistant, c’est en 2001 qu’il décide de fonder le groupe Hyperclean. Ainsi Ludovic Dulac (Fender Rhodes), Julien Barbagallo (Batterie), Julien Gasc (Basse) et Benjamin Glibert (Guitare) viennent au fil des ans grossir les rangs d’Hyperclean. La musique d’Hyperclean est détonante et évoque certains trublions de la scène française tels Philippe Katerine ou Mendelson, sachant savamment injecter ses influences venues du rock indépendant ou de la bossa dans une chanson française héritée de Christophe et Gainsbourg. Pour ses textes, Frédéric exploite son expérience théâtrale et aime ainsi se mettre dans la peau de personnages « hauts en couleur » ou parfois étrangement proches. Au final des chansons captivantes, aussi bien mélodiquement que textuellement, se dessinent. Mais c’est sur scène que la musique d’Hyperclean prend toute son ampleur. Les concerts se situent toujours à la frontière du rire et de la tension, font preuve d’une incroyable énergie. Des premières parties de Java ou de Brigitte Fontaine en festivals, Hyperclean arrive toujours à capter et charmer le public par son imposante présence. C’est d’ailleurs en voyant le groupe sur scène en 2003 que Microbe et Bleu Citron sont conquis par Hyperclean. Bleu Citron, tourneur (entre autres) de Brigitte Fontaine, des Fabulous Trobadors et Stéphane Eicher, prend le combo sous son aile et commence à faire jouer le groupe. Microbe (Morning Star, Ben’s Symphonic Orchestra, Fabio Viscogliosi, Mr Neveux…) devient lui le producteur discographique d’Hyperclean qui a démarré l’enregistrement de son premier album dans les studios du label en Janvier 2005. Hyperclean continue à aller de l’avant, des projets pleins les poches. Le groupe s’est notamment produit aux Printemps de Bourges dans la sélection « Talents Scène », le 24 avril 2004. Frédéric Jean se consacre en parallèle à d’autres projets comme UEH, groupe post-rock influencé par Tortoise. Un disque a d’ailleurs été publié au Japon sur le label AMT et Frédéric a ainsi été invité à jouer en 2002, à Nagoya.