English version

Fabio Viscogliosi > bio

Les uns ont découvert Fabio Viscogliosi depuis 1998 pour ses apparitions sur scène et sur disque avec The Married Monk et Yann Tiersen. Les autres depuis 1991 pour ses expositions et livres de dessins publiés à L’Association, Cornelius et au Seuil.
Fabio Viscogliosi, auteur, compositeur et interprète, dessinateur, artiste, a construit depuis maintenant 15 ans un univers poétique unique, intime et universel.
En 2002, il sort son premier album « Spazio » chez Microbe. On découvre alors un songwriter, féru de chansons mais aussi d’espaces sonores. Ce disque, chanté en italien, va devenir pour beaucoup un véritable disque de chevet.
Peu après, nous déciderons ensemble de ressortir chez Microbe un album qu’il avait enregistré et produit en 1995 avec un directeur d’orchestre contemporain, dont les morceaux, reprises de musiques de films français, étaient interprétés par un groupe d’adultes et d'enfants solistes. On y voit sur la pochette une soucoupe volante planant au-dessus de la forêt.
Cette référence à la science-fiction résonne dans tout le travail de Fabio Viscogliosi. L’idée d’un ailleurs familier, d’un infini proche, de l’imprévisible et de l’invisible.
Ce qui rend son travail si intéressant, c’est qu’il touche individuellement, qu’il fait résonner en nous une fibre personnelle, tout en étant très singulier.
Fenomeno, son second album, est à cet égard un véritable ovni, objet de fascination aux mélodies entêtantes, où Fabio Viscogliosi s’incarne encore plus par sa présence vocale. La sensation d’espace et de temps, ses thèmes de prédilection, y est toujours très sensible, jouant sur les paysages, le tensions et les distorsions.
Aussi incongrue en apparence, la rencontre avec une des planètes Blonde Redhead, Amedeo Pace. Italien d’origine, grand admirateur de Lucio Battisti, il interprète en duo la reprise du magnifique titre de ce dernier, Il nostro caro angelo, un manifeste datant de 1973 et toujours d’actualité.
Cet album a été interprété par Fabio Viscogliosi, enregistré par Fabio et Victor Severino, avec la participation de Jean-Michel Pirès, Christian Quermalet, Sonia Zannad et Nicolas Courret.
L'album paraitra en cd digifile et aussi en édition de luxe, limitée à 1000 ex, en fourreau, avec un panoramique de 16 cartes, dont les dessins sont la reprise d'une série réalisée pour l’exposition collective « I love tourism », montrée à Venise à la Bevilacqua La Masa Foundation, du 19 avril au 20 mai 2007.

Stéphane Ichai / Microbe